2015
5ème édition du festival Atmosphères

La 5ème édition du festival Atmosphères s’est tenu du 16 au 20 septembre 2015 à Courbevoie et à la Défense. Cet événement axé sur le développement durable réunit diverses formes de création artistique afin d’explorer le monde d’aujourd’hui et de demain et de proposer des pistes de réflexions avant-gardistes.
Plusieurs animations ont rythmé ce festival, rencontres, débats, conférences,
avant-premières afin de permettre au grand public de se questionner de manière ludique.

 

Jean Jouzel, célèbre climatologue français et Marion Cotillard étaient respectivement parrain et marraine de cette édition 2015 qui a remporté une fois encore un vif succès.

 

2014
4ème édition du festival Atmosphères

Replongez-vous dans l’univers du festival international Atmosphères en visionnant cette vidéo riche en moments forts.

L’édition 2015 aura lieu courant mars-avril, alors à vos agendas !

Pour rappel, le Festival Atmosphères est dédié au développement durable. Il utilise toutes les formes de création artistique, en particulier le cinéma, pour sensibiliser le grand public, décrypter le monde d’aujourd’hui et de demain, et ouvrir sur des solutions avant-gardistes

 

Le Festival Atmosphères, c’est :

 

• 35 000 participants

• 3 000 en 2011 et 15 000 en 2014

• Environ 6 000 scolaires

• 70 films projetés, 55 débats

• 5 lectures et pièces de théâtre

• 4 concerts

• 15 conférences

• 2 installations artistiques participatives

• 3 animations « hors les murs »

• 7 expositions

• 1 village partenaires et associations

  • Le Festival Atmosphères est LE rendez-vous incontournable de l’art engagé,
    pour une transformation durable

  • Le Festival Atmosphères est l’alliance de toutes les formes d’art, au service du développement durable. Pour la quatrième année consécutive, ce formidable terrain d’expression a pris place du 31 mars au 6 avril 2014 à Courbevoie et la Défense, en partenariat avec Defacto et la ville de Courbevoie.

    Cinéma, théâtre, musique, conférences, arts plastiques, la programmation aussi riche que variée, rassemble chaque année des dizaines de milliers de spectateurs.

    En abordant notamment les questions du crowdfunding ou des FabLabs, formes novatrices et citoyennes de coopération, le Festival Atmosphères se pose comme un évènement où il s’agit de penser en solutions.

    Parrainé par Hubert Reeves et Claire Keim, le Festival Atmosphères 2014, c’était avant tout :
     

    • Du Cinéma

    Avec une large sélection de films de fiction ou documentaires le plus souvent inédits, suivis de rencontres, débats avec des experts, des cinéastes et une soirée mettant à l’honneur le crowdfunding, une première en France !

    Evénement : La projection en soirée d’ouverture de WATERMARK un film de Jennifer Baichwal et Edward Burtynsky (Paysages Manufacturés)

    Wild Side, le distributeur français du film, entame ici son nouvel investissement dans la diffusion de films à vocation écologique, avec une attention éditoriale particulière tournée vers les jeunes générations : « Nous avons souhaité nous inscrire avec « WATERMARK l’empreinte de l’eau » dans une démarche citoyenne et pédagogique avant tout. Nous sommes très heureux de pouvoir montrer pour la première fois en France ce film essentiel au Festival ATMOSPHÈRES. »
     

    • Des conférences

    Questionnant les nouvelles formes de coopérations innovantes et durables ou encore l’impact de l’environnement sur le développement de l’individu. Le Festival a notamment accueilli les Entretiens Albert Kahn pour une conférence exceptionnelle “Comment coopérer autrement et de manière plus innovante et durable?” le mercredi 2 avril.  Une table ronde sur l’adaptation au réchauffement climatique le vendredi 4 Avril, sur la
    « révolution Fab Labs » le mercredi 2 Avril, une conférence sur le cerveau et son environnement, le samedi 5 Avril. Pour clore ce cycle de conférence, HUBERT REEVES, figure majeure des sphères scientifique et écologique, a présenté Là où croît le péril… croît aussi ce qui sauve, le dimanche 6 avril à 15H30.

     

    • Des expositions

    Glowing Memories, monumentale installation d’ELISE MORIN était visible sur le Parvis de la Défense, longues dunes miroitantes sous les rayons du soleil, changeantes au fil des heures. Conçue en Cds recyclés, cette œuvre était destinée à questionner notre rapport à la consommation et à la péremption de nos biens. C’est aussi une invitation à la réfléxion sur le recyclage des déchets. En réutilisant les déchets pour les convertir en oeuvre d’art, ELISE MORIN proposait dans Glowing Memories de repenser notre mode de consommation et notre habitude de l’obsolescence.

    Animal Emotion, exposition des photographies de KYRIAKOS KAZIRAS, présentée dans le Hall de l’Espace Carpeaux à Courbevoie. Grand voyageur, KYRIAKOS KAZIRAS parcours le monde avec une idée en tête: capter l’instant, celui où l’émotion est à fleur de peau. Ce peintre/photographe sait établir un rapport particulier avec les animaux, son travail porte sur le regard , l’unité du vivant , un photographe qui nous interroge sur la conscience animale.

     

En voir plus